14 novembre 2019

20h30 – VEGA

(gagnant du Tremplin Action Jazz 2019)

Photo : Alain Pelletier

  • Félix Robin : vibraphone
  • Paolo Chatet : trompette
  • Mathis Polack : saxophone
  • Louis Laville : contrebasse
  • Nicolas Girardi : batterie

Ces jeunes loups de la scène régionale ont bénéficié d’une excellente formation au Conservatoire de Bordeaux où ils se sont rencontrés. De la bonne humeur, de belles compositions et une instrumentation innovante (vibraphone, marimba), des arrangements savants, des qualités individuelles et une cohésion sans faille, voilà de quoi convaincre le public Caudéranais.

22h00 : Uriel Herman 4Tet «Face to face» (Israël)

Photo : DR

  • Uriel Herman : piano, compositions
  • Avri Borochov : contrebasse
  • Haim Peskoff : batterie
  • Uriel Weinberger : saxophone, flûte

Avec Uriel Herman, c’est une autre fougue, une autre approche de l’influence Pop Rock, mais aussi un toucher délicat, précis, incisif. La mélodie, bien sûr, toujours là, qui vous amène à la danse, à la contemplation, aux rythmes d’un univers qui vous parait très vite familier et envoûtant. « Face to Face »,
1er album sorti sur le Label LABORIE Jazz en janvier 2019, est un aboutissement de cette architecture musicale et démontre à quel point il est temps de découvrir cet artiste totalement en phase avec le monde actuel.

15 novembre 2019

20h30 : Hard Swing Mango «Rhapsodie»

Photo : Manon Guillot

  • Julien Queriaud : piano
  • Xavier Garnier : contrebasse
  • Arnaud Perrin : batterie

Au sein de ce trio, révélé au festival Jazz à Vienne en 2017, le jazz semble être un état d’esprit plutôt qu’un répertoire. Né à Poitiers d’une occasion de partager la musique, le groupe est passé d’adaptations jazz de standards pop-rock à des compositions très personnelles, lyriques et créatives.
En ébullition permanente, le trio poursuit son travail d’écriture et de diffusion pour prétendre à une place fièrement provinciale dans le paysage du jazz français actuel.

22h00 : Samy Thiébault 5Tet «Caribbean stories»

Photo : Laurence Laborie

  • Samy Thiébault : saxophones et flûte
  • Hugo Lippi : guitare
  • Felipe Cabrera : contrebasse
  • Arnaud Dolmen : batterie
  • Inor Sotolongo : percussions

Samy Thiébault s’aventure dans l’univers des musiques Créoles sans y instituer de hiérarchie. Caribbean stories nous raconte la survie d’esclaves africains, de déclassés d’Europe, d’Amérindiens suppliciés, de métis voyageurs.
Des partages, des mutations instantanées, des hybridations instinctives.
Autour de lui, un groupe venu de ce Tout-Monde : deux cubains, un guadeloupéen, un français et un anglais.

16 novembre 2019

20h30 : Gaëtan Larrue 7Tet «Decal Temps»

Photo : Philippe Marzat

  • Gaëtan Larrue : accordéon
  • Thierry Volto : batterie
  • Nolwenn Leizour : contrebasse
  • Xavier Duprat : claviers
  • Thomas Darthiail : percussions
  • Hugo Valantin : guitares
  • Sandrine Régot : choeurs

Après des années dans diverses formations et répertoires éclectiques, Gaëtan Larrue se lance dans un projet de compositions personnelles réunissant toutes ses influences faisant découvrir une autre facette du piano à bretelles.
Avec le septet GL Project, l’accordéoniste multi-instrumentiste propose un savant mélange de musiques du monde avec de petites touches jazzy et électriques, interprété par des invités aux différents talents musicaux qui font la richesse du projet.
L’accordéon vient se poser là, au creux de l’oreille, pour transmettre ses sons et ses couleurs. Une invitation au voyage.

22h00 : Yannick Rieu Quintet «MachiNations» (Québec)

Photo : Mathieu Rivard

  • Yannick Rieu : saxophones ténor et soprano, compositions
  • François Jalbert : guitare
  • Jérôme Beaulieu : claviers, piano
  • Rémi-Jean Leblanc : contrebasse
  • Kévin Warren : batterie

Pour le nouvel album « MachiNations », Yannick Rieu s’entoure des 4 musiciens parmi les plus talentueux de leur génération. Ce projet se veut un résumé des diverses influences qui ont jalonné le parcours de Yannick Rieu.
Explorant les différents « grooves » issus du R&B, de la musique funk, du jazz-rock, du drum and bass et des musiques ethniques.
Rieu souhaite néanmoins sortir des sentiers battus par une exploration plus diversifiée des harmonies reliées traditionnellement à ces divers genres musicaux.